Random Fiction est un travail collectif inspiré par les nouveaux modes de communication. En 2002, internet se développe et offre de nouveaux moyens d'expression artistique. Il permet à de nombreux artistes et auteurs de se rencontrer et de créer des œuvres en commun tout en vivant très éloignés les uns des autres.

Profitant de ce média, Vincent Voillat, alors élève au Studio National des Arts Contemporains de Tourcoing, fédère plusieurs artistes autour d'un film sur les rencontre virtuelles. Sarah-Jane Fermin, alors élève à l'Institut International de l'Image et du Son, écris le scénario du court-métrage et réalise le site internet pour la promotion de ce film présenté au Festival Internationnal du Court-Métrage.

Le site événement fera l'objet d'une mention spécial dans le dossier Archi Lab du Beaux-Arts magazine. Le site internet de l'événement sera hébergé durant l'année d'étude sur le serveur du Studio National. Il n'est plus visible. Seule l'animation est encore disponible sur un site fantôme oublié sur la toile.